Follow Me

Close

Qui suis-je ?

Je suis kinésiologue spécialisée dans le dénouement des mémoires ancestrales, notamment celles de l’histoire du genre féminin. Au fil du temps, je me suis découverte une capacité particulière à dialoguer avec les énergies dites des « mères tisseuses » : les toiles héritées des ancêtres dans lesquelles nous inscrivons chacune nos histoires. Je crois profondément qu’il faut intégrer son passé pour dessiner l’avenir, celui que l’on choisit.

Née verseau il y a 33 hivers, j’ai l’utopie dessinée dans mon système solaire : entrepreneure, j’ai choisi de travailler au sein de la coopérative d’activité et d’emploi Artenréel dont je suis membre associée. Lorsque vous venez chez Memorandum, vous participez à un vrai projet de société éthique et visionnaire : l’économie sociale et solidaire.

J’ai toujours eu envie de mettre en lumière les zones d’ombres. Lorsque j’étais enfant, les confidences des autres glissaient déjà facilement vers mes oreilles, j’y ai développé un goût du secret respecté et la promesse d’être reconnaissante de la confiance que l’on m’accorde. J’ai pris petit à petit ma place dans ce monde comme étant l’écoute attentive, guidée par une empathie devenue une force et mon plus bel atout à l’âge adulte.

Je nourris ma créativité en écrivant, en lisant, en racontant. Couplée à mes connaissances, c’est elle qui me guide pour inventer la séance de soin qui vous convient le mieux et être votre accompagnatrice dans la réalisation de vos objectifs. Memorandum n’est pas mon unique activité professionnelle : je poursuis à part égale des activités artistiques indispensables à ma balance intérieure.

En 2013, j’ai choisi d’apprendre l’orthokinésiologie avec Philippe Bombeeck du Fil d’Ariane, convaincue par les atouts d’une formation longue sérieuse au suivi consciencieux et à la large palettes de techniques enseignées. On m’a transmis de précieuses connaissances, un savoir-faire dans le respect de l’autre, et l’indispensable posture de l’accompagnant (qui n’est pas un sauveur, et qui est capable d’une écoute active et de neutralité) sans lequel il m’était impensable de pratiquer ce métier.

En 2015, j’ai découvert le travail de Régine Detambel sur la bibliothérapie créative à travers son essai Les livres prennent soin de nous (Actes Sud). Portée par un grand enthousiasme à l’idée de soigner avec de la littérature, je me suis formée en sa compagnie à cette méthode innovante et passionnante. Un peu plus tard, c’est la révélation : je lis Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estes avec un appétit d’ogresse après l’avoir laissé prendre la poussière quelques années dans ma bibliothèque… Je développe depuis une pratique de la bibliothérapie enrichie de féminin sauvage et  d’archétypes à travers des contes puissants et salvateurs.

Pratiquant la méditation depuis 2012, j’ai choisi de développer la pleine conscience et l’apaisement du mental dans ma pratique en me formant au reiki afin d’accompagner les consultants à se recentrer, s’ancrer, et renouer avec le temps présent. J’obtiens le 3ème degré au printemps 2017. Je pratique un reiki focalisé sur la détente profonde et la méditation, libre de toutes croyances dogmatiques ou religieuses. Le reiki n’est pas une méthode miracle de guérison, mais un soin enveloppant, apaisant, ressourçant. C’est une manière agréable de se recentrer, et le calme retrouvé, il est plus facile de prendre de la hauteur et d’agir en fonction de ce que l’on ressent être le mieux pour nous.

Reliée sensiblement à la nature et aux éléments, j’utilise les fleurs de Bach en conseils post-séances depuis mes débuts de kinésiologue. En 2017, j’ai développé mes connaissances et vous propose depuis des élixirs floraux personnalisés, choisis entre 158 essences, que je vous prépare sur place.

En 2018, je choisis de me consacrer entièrement à celles qui m’ont amenée à choisir ce métier : les femmes.

— Marie Villaume

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour prendre rendez-vous, c’est par 🙂